RAPPORT | Le métabolisme social : Un cadre d’analyse pour vivre collectivement à l’intérieur des capacités limites de la Terre

L’ESCA publie aujourd’hui son rapport sur le métabolisme social. Produit dans le cadre d’une subvention du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH), ce rapport est une synthèse des plus récents développements en écologie sociale en ce qui concerne le métabolisme social.

Mettant en relation sciences naturelles et sciences humaines, le métabolisme social nous permet de recadrer la manière de penser les relations sociales à l’environnement. Ces relations sont autant façonnées par les structures physiques qui soutiennent nos économies que par le sens que nous attribuons aux objets qui peuplent nos vies. Pour comprendre ce complexe réseau liant humains et choses matérielles, il convient alors de produire une pensée réflexive de la profondeur de ces intrications.
C’est l’objectif que se donne le métabolisme social.

Vous trouverez ci-dessous notre rapport, téléchargeable gratuitement.

« Le métabolisme social : Un cadre d’analyse pour vivre collectivement à l’intérieur des capacités limites de la Terre » est cofinancé par le Conseil de recherches en sciences humaines et Infrastructure Canada.
« Social metabolism: An analytical framework for living collectively within the Earth’s carrying capacity » is co-funded by the Social Sciences and Humanities Research Council and Infrastructure Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.